L'ISNCCA

  Statuts

  Informations

  Liens

  NewsLetter

  Partenaires

NewsLetter

Retour   Envoyer à un ami  Imprimer 

 

Communiqué de presse ISNCCA sur le projet

Posté le Mardi 16 Décembre 2003

 

Voici le communique de presse que nous faisons paraitre ce jour reprenant les principales conclusions du groupe de travail "hôpital 2007" du syndicat.

Il répond au flou du projet du gouvernement concernant son projet de nouvelle gouvernance de l'hôpital.

« Hôpital 2007 », pour quoi faire, pour qui ?

Une fois encore, des discussions fondamentales ont lieu sans intégrer les jeunes praticiens que sont les Chefs de Cliniques - Assistants Hospitalo-Universitaires, les Assistants Hospitalo-Universitaires et les Assistants Spécialistes.

Pourtant l’avenir de l’hôpital public concernera en premier lieu les médecins qui vont devenir titulaires dans les années qui viennent. Les Chefs de Clinique et les Assistants des hôpitaux d’aujourd’hui sont l’avenir de l’hôpital public.

L’ISNCCA et le SNPBAH souhaitent contribuer à une réforme de fond de l’hôpital. Nous n'en contestons pas la nécessité, mais les réponses proposées suscitent des craintes légitimes.

L’avenir de notre système de soin est très sombre, l'hôpital ne sait plus être attractif pour les jeunes professionnels de santé par manque de lisibilité des carrières et par une dérive dangereuse de nos conditions d'exercices, cela se traduit par un nombre de démissions jamais atteint des Chefs de Clinique et des Assistants des hôpitaux en cours de cursus. Des postes de praticiens sont de plus en plus vacants à travers la France, avec menace de fermeture de certains services.

La pratique médicale et l'environnement sanitaire évoluent rapidement et notre système hospitalier, faute de projet politique ambitieux et courageux, fonctionne comme en 1958.

L'ISNCCA et le SNPBAH s'inquiètent de la concentration des pouvoirs, véritable mandarinat médico-administratifs.

Une véritable réforme de fond doit être envisagée. Une réforme qui tienne compte des problèmes que rencontrent nos hôpitaux.

Il est ainsi important de procéder à une augmentation importante de tous les personnels médicaux sur des statuts attractifs et sur des critères correspondants au besoin des patients.

Il nous parait indispensable de mettre en œuvre une véritable politique d'évaluation des pratiques avec des critères pertinents ainsi que des contrats d’objectifs mais avec des moyens réellement conséquents, et non pour faire bonne figure ou d'utiliser un tel outil pour remettre en cause l'indépendance du corps médical.

Il nous semble essentiel que les responsables des services, des pôles ou des hôpitaux soient nommés sur des contrats à durée déterminée afin de maintenir une dynamique de projet sans faire intervenir les luttes de pouvoir.

Conscients des problèmes actuels qui minent l’hôpital, Ll’ISNCCA et le SNPBAH exigent qu'une réforme ambitieuse de notre système de soin soit proposée.

Tous les acteurs de la santé doivent être associés à son élaboration.

Toute précipitation ou tentative de passage en force n'amènera que méfiance, rejet et esprit corporatiste.

La nécessité d'une réforme est trop importante pour se passer de l’avis des futurs praticiens titulaires.

L’ISNCCA et le SNPBAH demandent à être intégrés dans les discussions en cours.

André Nazac président ISNCCA

Develop'it Copyright © ISNCCA 2005-2017 - Mentions légales