L'ISNCCA

  Statuts

  Informations

  Liens

  NewsLetter

  Partenaires

ActUalité

Retour   Envoyer à un ami  Imprimer 

 

Postes d’assistants spécialistes des hôpitaux

Posté par Céline GAGNEPAIN, le Mardi 19 Août 2014

 

Fichiers joints :
20140811_Communique_de_presse_ISNI_ISNCCA_Repartition_postes_AS.PDF

 

Communiqué de presse du 11/08/2014 commun à l’ISNI et à l’ISNCCA



POSTES D’ASSISTANTS SPÉCIALISTES DES HÔPITAUX : UN ENJEU IMPORTANT, DES EFFORTS INSUFFISANTS

L’ISNI, représentant les internes, et l’ISNCCA, représentant les chefs de clinique et assistants, regrettent une politique en demi-teinte suite à la parution de l’instruction relative à la répartition de 200 postes d’assistants spécialistes.

Alors que les pouvoirs publics disposent d’un véritable outil afin d’améliorer la démographie médicale des jeunes professionnels, le nombre de postes offerts sous la forme d’assistants spécialistes des hôpitaux ne suit toujours pas l’augmentation importante du nombre d’internes et ne permet malheureusement pas de répondre à cet effet « cohorte ». Ainsi, de nombreux internes en fin de cursus se retrouvent aujourd’hui dans des impasses, sans solution de post-internat, adoptant des solutions précaires (type « médaille d’or »1) ou inadaptées (type « année-recherche »).

Par ailleurs, des efforts restent à faire pour faire converger les statuts des différents post-internats. L’ISNI et l’ISNCCA resteront ainsi extrêmement vigilants notamment dans l’attribution aux assistants spécialistes des hôpitaux de l’indemnité d’engagement de service public exclusif (IESPE) et ce, dès novembre 2014 en remplacement de la prime d’engagement, comme le prévoient les textes actuellement en discussion. Autre point de vigilance des 2 inter-syndicats, la parution rapide du texte permettant aux assistantes enceintes de terminer leur formation en surnombre.

L’ISNI et l’ISNCCA regrettent néanmoins la parution tardive de cette instruction fixant la répartition du nombre de postes seulement 3 mois avant la date de prise de fonction des jeunes professionnels. Les deux inter-syndicats seront attentifs quant à la transparence de l’attribution de ce type de postes destinés à achever la maquette des filières pour lesquelles cela est nécessaire.

L’ISNI et l’ISNCCA encouragent le ministère de la Santé à prendre des mesures d’envergure face aux enjeux de formation et d’attractivité des territoires pour les jeunes professionnels.

Emanuel Loeb - Président de l’ISNI
Florence de Rohan Chabot - Présidente de l’ISNCCA

1 Le concours de médaille d’or permet de prolonger d’un an l’internat afin de « patienter » avant qu’un poste de post-internat se libère (entrainant une situation difficile tant financière qu’en terme de pression imposée par la hiérarchie).

Develop'it Copyright © ISNCCA 2005-2017 - Mentions légales