Actualitée proposée par l'ISNCCA

Posté par Céline GAGNEPAIN, le Vendredi 25 Mars 2005 Imprimer
Réformes statutaires des médecins hospitaliers et hospitalo-universitaires

L’ISNCCA s’inquiète de l’absence de réaction du gouvernement face aux appels répétés des médecins hospitaliers.
Les négociations sur le statut des praticiens hospitaliers semblent s’enliser après que le Ministère ait proposé un texte très insuffisant, voire, par certains points, provocateur.
Les revendications des chirurgiens hospitaliers n’ont abouti à aucune discussion raisonnable avec les tutelles.

Face à ceux qui souhaitent revaloriser la médecine hospitalière par une meilleure reconnaissance de ses spécificités et une amélioration des profils de carrière, le gouvernement propose de fragiliser le statut des médecins hospitaliers. Les spécificités d’engagement institutionnel, d’actes non délégables et d’enseignement, si elles sont évoquées, restent insuffisamment prises en compte.

L’ISNCCA dénonce le manque d’attractivité de la carrière hospitalière, particulièrement marqué dans le milieu chirurgical mais qui concerne l’ensemble des spécialités cliniques ou médico-techniques.

Même si l’instauration de la nouvelle gouvernance devrait permettre de redynamiser une institution devenue vieillissante et inadaptée, nous pensons que l’hôpital public n’est rien sans les hommes et les femmes qui le font fonctionner et qui souffrent aujourd’hui d’un réel manque de reconnaissance de leurs efforts.

L’ISNCCA demande à Monsieur DOUSTE-BLAZY d’ouvrir au plus vite le chantier des réformes statutaires des médecins hospitaliers et hospitalo-universitaires. Nous resterons vigilants sur les propositions qui seront faites dans les jours à venir et nous appelons l’ensemble de nos adhérents à rester mobilisés sur ce dossier fondamental.



Pour l’ISNCCA,
Docteur Stéphane LITRICO, Président.



Contacts Presse :
Docteur Stéphane LITRICO
Docteur Bruno ALFANDARI